INFO SAFETY

INFO SAFETY #99

By 28 septembre 2020 No Comments

Fragilité des portillons des Plateformes Individuelles Roulantes (PIR – Gazelle – mirador)

Après un test personnel *des EPC (Collectif) d’une PIR, les 2 rivets de butée des portillons cèdent l’un après l’autre – le portillon ne sait donc pas retenir un homme en cas d’effort sur celui-ci. Or, les efforts font partie des travaux pour lesquels ce matériel est confié. D’expérience, TUBESCA résiste mieux (voir ci-contre) et a une conception différente de la fermeture du portillon.

* 30 AOUT 2013. – Arrêté royal fixant des dispositions générales relatives au choix, à l’achat et à l’utilisation d’équipements de protection collective (1)

Conséquences = Si rupture des butées chute, le buste en avant ou chute en arrière décès ou invalidité permanente probablement. Pour la PIR, nous n’avons pas trouvé de normes spécifiques à ce matériel. Après avoir contacté les 2 fabricants; l’un ne répond pas, l’autre rappelle que le mode d’emploi précise de ne pas sortir ses bras de la plateforme.

jean-claude

Author jean-claude

More posts by jean-claude

Leave a Reply