INFO SAFETY

INFO SAFETY #101

By 13 avril 2021 No Comments

Le mot résilience en matière OCCUPATIONAL SAFETY & HEALTH a et aura tout son sens*

*Le International Safety Day du 28 avril 2021 aura pour thème: Anticipate, prepare and respond to crises – Invest Now in Resilient Occupational Safety and Health (OSH) Systems. Lisez ci-dessous pour en apprendre plus…

INVESTIR DANS LA RESILIENCE

3 formes de travail se précisent aujourd’hui pour les travailleurs :
  1. Ceux qui sont sur le terrain, observent les règles de distanciation et s’activent à faire tourner les machines.
  2. Ceux qui sont en télé-travail, maintiennent la gestion du « day to day » avec les outils informatiques qui se développent, qualifiés d’intuitifs et conviviaux n’est-ce pas? Ce n’est pas pour autant que les choses sont faciles.
  3. Ceux qui sont entre les 2, à rectifier la barre dès leur retour hebdomadaire en entreprise… Il se peut que le cap ait quelque peu dévié de sa route…
On pourrait imaginer que fin d’année, les choses reprennent leur cours « normal » et l’année prochaine que l’on baisse les masques.
MAIS COMPORTEMENTALEMENT PARLANT, il faudra reprendre :
  1. les habitudes dont on s’est progressivement détaché; tenir la rampe dans les escaliers, – respecter les chemins piétonniers – se garer en marche arrière – éviter de marcher en utilisant son GSM/Smartphone – tenue de travail correctement fermée et EPI portés – respecter le tri des déchets – frapper sur une porte avant de la pousser – etc ..
  2. Et le reste mais pas moins important: les règles d’or – règles cardinales – life saving rules,.. tout cela dans une entreprise pour laquelle certaines choses auront changé et prêtes à changer.
  3. Sans oublier le résultat de toutes les analyses de risques ayant également généré les procédures opératoires.

 

LA RESILIENCE , c’est plus que de la rappeler; c’est aussi l’accompagner (= apprendre – écouter – être proche pour la mise en application concrète), s’attendre à une forme de contestation et maintenir le cap pour arriver à la bonne destination… et pas à côté !
Il faudra donc dépasser le cap de l’apprentissage qui s’est vu développer au travers des webinaires et autres formes fort solitaires… Il faudra ré-installer activement une forme d’appropriation solidaire.
Pour cette résilience, nous pouvons être à vos côtés sur le terrain afin de supporter l’application des messages – accompagner l’appropriation des règles et retrouver la bienveillance pour un travail également bien fait.
Résilions-nous à l’inverse de nous résigner :
Animer la bienveillance solidaire ©2018 JC Calomme pour www.actofsafety.eu
jean-claude

Author jean-claude

More posts by jean-claude

Leave a Reply